Babis Kandilaptis

Sans titre


1993
Affiche marouflée sur toile et acrylique
107 x 148 cm
Achat SPACE Liège
Acquisition : 2006
Localisation : Liège-Musée des Beaux-Arts



(…) une légitimité de l’image est-elle possible ? Après avoir longtemps pris la problématique de « l’iconoclastie » et de « l’iconolâtrie » comme source inspiratrice de ses travaux, Babis Kandilaptis entame un nouveau dialogue avec l’image. À partir des signes intrinsèques à la photographie publicitaire, l’artiste réélabore un idiome qui lui est propre. Les signes sont réagencés selon une économie toute différente. Les photographies fonctionnent alors selon un double registre, où l’ambiguïté de leurs références trouble le spectateur. Débarrassées de toute référence à l’univers de consommation, elles dénotent pourtant une origine confuse, où se mêlent la sphère des échanges et de la représentation pure. Parasitage qui inscrit l’espace propre à l’artiste dans l’espace de la publicité. La publicité non pas comme ce terrain neutre, mais comme le lieu possible d’un réinvestissement critique et esthétique. (Eric Amouroux)

°1954






Vit et travaille à Liège


 


http://babis-kandilaptis.blogspot.be/