Jacques Lizène

Sculpture génétique 1970, en remake 2015, Picasso croisé


2015
Peinture sur photo
101 x 75 cm
Achat SPACE Liège
Acquisition : 2015
Localisation : Maastricht - Elisabeth Strouven Fonds



Jacques Lizène, chantre de l’auto-dérision et de « l’art nul et médiocre » – c’est lui-même qui se définit ainsi. « Je suis arrivé trop tard dans l’histoire de l’art, » explique l'artiste très sérieusement. « Alors j’ai décidé de revenir en arrière, au début de l’Histoire. C’est ainsi que je réalise par exemple des petits dessins médiocres, dans un style que j’appelle « néo-rupestre ». Beaucoup d’artistes d’avant-garde se sont définis comme des visionnaires. Moi, je suis sans doute parfois un visionnaire, mais je ne sais pas dire quand exactement. » Artiste subversif, reconnu tant en Belgique qu’à l’étranger, mixant la vidéo, le son, les objets, la photographie et la peinture, Jacques Lizène réalise des œuvres dérangeantes, qui prennent le contre-pied des normes artistiques, de l’esthétique, ou du bon goût. Le tout avec un grand professionnalisme. S’aviser que Picasso, qui a la réputation d’avoir tout peint, n’a jamais figuré d’avion, et s’évertuer, en conséquence, à dessiner des avions dans le style de Picasso, avec suffisamment de maladresse (ou de «médiocrité») pour qu’on ne puisse pas s’y tromper.